vendredi 9 mai 2008

Je me souviens...

que quand on était étudiant à Rennes on ne payait pas souvent le bus.
Nous avions repiqué une idée à mon copain Gagu (celui du chat noir) qui consistait à apprendre par coeur tout un état civil d'un mec imaginaire.
Quand nous nous faisions gauler lors d'un contrôle nous n'avions évidemment pas nos papiers et nous pouvions décliner l'identité de ce mec avec une aisance incroyable : adresse, téléphone, parents, grands parents, épelage de nom etc etc...
Il ne restait plus au contrôleur qu'à nous envoyer un bon gros PV devant notre bonne foi évidente.
Quelle superbe astuce !
Ce gars c'était Jean-Pierre Tallec.
Le seul défaut de la combine c'est que nous voyagions souvent ensemble et que nous avions tous la même fausse identité.

2 commentaires:

J.P. Tallec a dit…

C'est quoi ces conneries ???

Sainte Lucie a dit…

Oh allez, on l'a tous fait, ça.