dimanche 4 janvier 2009

Je me souviens...


que pendant mes dernières vacances, je suis allé chercher du lait à la ferme.
Ça faisait 28 ans que je n’avais pas bu du lait frais.
Petit, j’allais tous les soirs à l’épicerie de mon village chercher un litre de lait frais avec mon bidon à lait. L’épicière m’en versait une louche et je m’en retournais sans me rendre compte que je vivais la fin d’une époque.
Ensuite il fallait le faire bouillir, avec le risque de le faire déborder une fois sur deux, récupérer la grosse crème, qui servait à faire des biscuits en fin de semaine, et éventuellement le laisser cailler pour ceux qui aiment ça.
Ben, l’autre jour, j’ai goûté le lait frais que j’avais pas bu depuis 28 ans et il avait un goût vachement fort qu’on est plus habitué.
Et en pensant à tout ça je me sens vieux, mais vieux…

3 commentaires:

Didier a dit…

T'inquiètes, même à moi c arrivé (bon une seule fois) d'aller chercher le lait avec le joli bidon quand j'étais petit. Et j'ai aussi vécu une soirée avec comme seul éclairage deux lampes à pétrole (sisi c vrai en+, ct dans la maison secondaire d'une de mes tantes) tu vois t'es pas si vieux, ou alors faut que je commence à faire le deuil de mon adolescence ;)

Elsa a dit…

Mais voui, t'es pas vieux !
Moi aussi j'allais chercher le lait quand j'étais petite. Et ça fait pas longtemps que je ne suis plus petite (en âge, parce qu'en taille j'ai jamais été petite, ceux qui disent que je l'ai été sont des menteurs)

Garo a dit…

Moi aussi je l'ai fait. Jusqu'au jour où j'ai raconté à mes parents que la fermière trempait sa louche et sa main pleine de fumier dans sa bassine de lait.
Ensuite nous sommes retournés vers le lait pasteurisé.
C'était en 1975.